it cio ou cfo : qui dirige le département it ? L’IT gagne en importance. Mais sous la tutelle de qui trouve-t-on le volet IT ? Et qui représente l’IT au sein du comité de direction ? Il s’agit parfois du CEO, parfois de l’IT manager ou CIO, de plus en plus souvent aussi du CFO. « Il n’est pas nécessaire d’être un technicien pour diriger un département IT », entend-on dire. Nous passons en revue quelques scénarios utilisés dans les entreprises belges : qui dirige l’IT ? Pour aller droit au but : les compétences en matière d’IT sont de plus en plus souvent arrogées au CFO. Selon une enquête de CFO Mqagazine, près de la moitié des CFO belges sont aussi en charge de l’IT au sein de l’organisation. Outre les finances, cela va de soi, l’IT est donc le domaine qui tombe le plus souvent sous la responsabilité du CFO. En comparaison, pour des tâches comme les RH ou les achats, le CFO belge semble beaucoup moins responsable. L’influence grandissante du CFO sur le plan de l’IT ressort également de l’enquête internationale du bureau Gartner. Dans un bon quart des cas, c’est le CFO qui appprouve les projets et budgets informatiques. Le CIO ou le Manager IT ne prend la décision finale que dans cinq pour cent des cas. Le lien de plus en plus fort entre la finance et l’IT dans une organisation a en outre une autre raison : le risque financier qui va de pair avec l’IT. Ainsi, des scientifiques de l’Université d’OxFord ont récemment analysé de plus près les budgets de plus de 1.500 projets IT dans le monde entier. Ils ont finalement conclu qu’un projet sur six connaît des dépassements de budget de plus de deux cents pour cent. L’impact financier de l’IT est donc en augmentation. Bien qu’il existe diverses manières de donner une voix à l’IT au sein de l’organisation – et dans le comité de direction en particulier. Nous énumérons ici quelques scénarios. scénario q cfo et cio dans une personne Le premier scénario est un genre de double rôle : l’IT et la finance réunis dans une personne et un département. « L’importance de l’IT n’a fait que croître ces dernières années », constate Werner Jacobs, à la fois CFO et CIO au sein de la société de transport flamande De Lijn. « Il y a vingt ans, cela pouvait encore fonctionner – et vous pouviez, par exemple, laisser rouler un bus De Lijn – sans faire appel à l’IT. Ce n’est plus possible aujourd’hui. » Werner Jacobs est un des CFO les plus connus qui est en même temps CIO. Pour lui, c’est une fonction double logique. « Pour les deux domaines – IT et finance –, un esprit analytique est très recommandé », souligne-t-il. « A côté de toutes les questions financières, cela vous donne la possibilité, de mettre également un thème comme l’IT à l’agenda du comité de direction. » L’impact du CFO en IT ressort aussi du type de projet qu’il choisit. Souvent, ces projets ont plutôt un caractère business. Selon Gartner, les CFO considèrent la business intelligence (BI) comme la première priorité lorsqu’il s’agit du type de projets auquel ils 16 cfo magazine q1 2014 donnent la priorité, suivi par l’ERP. La business intelligence a pour objectif d’analyser les données d’entreprise pour obtenir des prévisions ou simulations et de la sorte prendre de meilleures décisions. La préférence du CFO n’est pas un hasard puisque le département financier surtout est fréquemment un utilisateur avide de logiciels BI, par exemple, pour des prognostiques financiers ou l’élaboration de budgets. scénario w l’it rapporte au cfo (ou ceo) En théorie, les CFO et CIO considèrent leur fonction comme équivalentes. Mais dans la pratique, ce n’est pas toujours le cas. Le titre de poste de CIO comme chef de l’informatique est encore assez limité dans notre pays. Il y a bien moins de CIO que de CFO. Dans les entreprises belges, il y a aussi beaucoup moins de directeurs IT que de directeurs financiers. Généralement, il s’agit de manager IT qui également dans cette fonction sont de plus en plus souvent – comme subordonné – dépendant du département financier. Parfois, l’entreprise intègre le département informatique dans le département financier. Ainsi, récemment, au sein de la division belge de Würth, un distributeur de matériaux de fixation avec 650 collaborateurs, le département IT a été placé sous la tutelle du CFO. Chez Würth, le manager IT rapporte au directeur financier. Le manager IT ne siège pas au sein du comité de direction. Dans cette constellation, le département informatique est donc plutôt représenté de façon indirecte. C’est également un choix délibéré. La vente et la distribution de matériaux constitue l’activité centrale de Würth. L’IT apporte un support. Même si chez Würth, l’informatique gagne en importance dans l’organisation, par exemple, par la vente via Internet. Dans d’autres entreprises, le CEO ou directeur général est lui-même le responsable final au niveau de la direction. Dans certaines société, comme le groupe d’hôpitaux Hôpitaux de l’Europe à Bruxelles, l’IT est placé directement sous la compétence du CEO. Ici aussi, il y a un manager IT chargé de l’aspect plus opérationnel de l’informatique. scénario e le cio siège au comité de direction Cela arrive parfois, mais ce n’est certainement pas la règle : un CIO qui peut compter sur son siège au sein du comité de direction ou du comité exécutif. C’est souvent lié à des raisons spécifiques. Pagina 13

Pagina 15

Scoor meer met een web winkel in uw catalogi. Velen gingen u voor en publiceerden reclamefolders online.

CFO Magazine (Non abo) Lees publicatie 3Home


You need flash player to view this online publication